L'art de préserver sa santé en automne

 

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un système de soins basé sur l’énergie vitale, appelée “Qi” (se prononce “chi”). Comme l’ayurveda, il s’agit d’une médecine holistique, ce qui signifie qu’elle s’intéresse au corps dans sa globalité et ne considère pas le corps et l’esprit indépendamment. Cette pratique est née en Chine il y a plus de 5000 ans, avant de s’étendre en Corée puis au Japon. Aujourd’hui, elle est largement répandue en Occident. 


Les principes de la MTC


Selon la MTC, nous possédons tous un équilibre énergétique. Autrement dit, nous possédons des courants d’énergie qui circulent librement dans notre organisme. C’est ce que l’on appelle l’énergie vitale (Qi), et c’est elle qui nous relie à notre environnement extérieur. L’harmonie survient lorsque cette énergie circule correctement, mais rassurez-vous : si un déséquilibre survient, plusieurs techniques existent pour tout remettre en ordre ! 


De même, la médecine traditionnelle chinoise considère qu’une symbiose entre le Yin et le Yang, symbole de la bipolarité des choses, est essentielle à la santé. Le Yin (noir) représente le corps physique et matériel, tandis que le Yang équivaut à l’immatériel et à l’énergie. Ce sont donc deux forces opposées, et les mouvements entre l’une et l’autre doivent être harmonieux.


Enfin, la MTC se base sur 5 éléments, appelés Wu Xing : le métal, le bois, la terre, le feu et l’eau. Également appelés les 5 mouvements, ils sont chacun relié à un organe. Ainsi, le feu est lié au coeur, la terre au pancréas et à la rate, le métal au poumon, l’eau aux reins et enfin le bois au foie. Comme pour les autres principes, il doit exister un équilibre entre les interactions de ces 5 éléments. Il est à noter que chaque organe correspond à un élément, mouvement, mais aussi à une saison, un climat, une orientation, une saveur, une émotion… 


Maintenir un équilibre 


Mais comment faire alors pour maintenir tout ça en équilibre, gage de bonne santé ? Il existe au total 5 outils thérapeutiques permettant de réguler ces équilibres.


L’acupuncture


Il s’agit de la technique de médecine traditionnelle chinoise la plus populaire. Cette pratique vise à rétablir la circulation du Qi dans l’organisme à l’aide d’aiguilles. Cette technique peut également être réalisée à l’aide d’autres outils, comme la moxibustion, qui utilise la chaleur, ou encore avec des ventouses. 


La diététique chinoise


Cette pratique vise à rétablir la santé grâce à une alimentation adaptée et comprend un ensemble de règles d’hygiène alimentaire. Elle se base sur le principe que l’aliment doit nourrir nos besoins corporels et mentaux grâce à l’énergie qu’il fournit. 


La pharmacopée


Cette branche de la médecine traditionnelle chinoise comporte un large éventail de produits. On peut y retrouver des plantes (entières, concassées, en décoction, en poudre…), mais aussi des infusions intégrant des extraits animaux ou minéraux. Elle cherche  à harmoniser les forces complémentaires.


Les exercices énergétiques 


Le Qi Gong et le Tai Chi sont des exercices de santé et de soin permettant de prévenir les déséquilibres et de conserver la santé. Ce sont des pratiques psychologiques et corporelles de gymnastique énergétique comprenant des mouvements doux effectués en combinaison avec la respiration, la relaxation et le focus mental.

Tout d’abord, le Qi Gong est une science de la respiration fondée sur la connaissance et la maîtrise du souffle, associant des mouvements lents et des exercices respiratoires. L’extrême lenteur des mouvements permet de repérer les blocages et d’identifier et maîtriser le Qi par le corps. 

Le Tai Chi, quant à lui, est caractérisé par des mouvements pratiqués avec vitesse. Il s’agit entre autre d’une forme complexe du Qi Gong, avec un enchaînement complet compris entre 24 et 48 mouvements à effectuer dans un ordre préétabli. 


Les massages


Et plus particulièrement le Tui Na ! Tui signifie pousser, et Na signifie saisir. Il s’agit d’un massage énergétique et dynamique, caractérisé par 3 mouvements typiques : la pression, la mobilisation et le pétrissage. La stimulation manuelle de points d’acupuncture permet le rétablissement de la circulation de l’énergie vitale. 


En automne, un déséquilibre du Yin et du Yang 


L’arrivée de l’automne entraîne une disparition du Yang et une augmentation du Yin, entraînant une adaptation des activités physiologiques du corps humain à ce changement. Pour conserver l’énergie Yin durant cette période, afin de préserver sa santé, il existe quelques principes à suivre. 

 

Un des premiers principes est de se coucher tôt pour conserver l’essence Yin, et de se lever tôt pour dégager l’énergie Yang. De plus, l’automne étant relié à l’organe poumon, se lever tôt permet de respirer l’air frais et sain du matin tout en fortifiant nos poumons, mais également de limiter les maladies cérébro-cardio-vasculaires comme la thrombose qui survient le plus souvent au dernier stade du sommeil. 

 

En plus du poumon, l’automne est également lié au gros intestin. C’est le moment idéal pour réaliser des cures de probiotiques, de charbon actif ou de chlorophylle. 

 

Étant également associé à la sécheresse, l’automne est susceptible d’entraîner un déséquilibre du poumon et du gros intestin qui se manifeste au niveau de la peau et des cheveux. Pour éviter tout désagrément, hydratez particulièrement votre peau durant cette période.

 

L’automne est lié à l’élément métal et à la couleur blanche. C’est donc la période idéale pour porter du blanc et du métal, et il est également conseillé de consommer des légumes blancs, comme le chou blanc, le céleri, le navet… ou bien des légumes racines qui stimulent le poumon. Mangez également des fruits de saison, des fruits secs, du poisson et des fruits de mer, mais aussi des légumineuses et des céréales. Toujours du côté alimentaire, laissez-vous aller à une cuisine plus épicée. En effet, le piquant est la saveur de l’automne. 

 

Pour finir, prenez du temps pour vous et pour cultiver la joie, l’optimisme. En effet, l’automne est associé à la tristesse, et nous sommes donc particulièrement vulnérable à ce sentiment qui épuise l’énergie du poumon. Écoutez de la musique joyeuse, regardez des films comiques, lisez des histoires drôles… bref, vous l’avez compris, faites vous plaisir ! 

 

En bref, en suivant ces principes de la médecine traditionnelle chinoise et ces quelques conseils pour l’automne, vous retrouverez harmonie et équilibre, et serez prêt pour affronter l’hiver. 





Sources : 

https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/34596/10-aliments-sante-de-lautomne


http://french.china.org.cn/french/50853.htm


 https://www.medoucine.com/pratiques/medecine-traditionnelle-chinoise


https://www.ufpmtc.fr/l-ufpmtc/qu-est-ce-que-la-mtc


https://www.devenir-zen.fr/se-soigner/médecine-trad-chinoise/conseils-pour-bien-vivre-l-automne/


https://www.miramar-lacigale.com/2017/10/04/conseils-pour-l-automne-2017/ 


https://bien-etre.ooreka.fr/astuce/voir/752015/medecine-traditionnelle-chinoise