La chrononutrition : une alimentation étroitement lié à notre horloge biologique

 

La chrononutrition est un régime alimentaire qui voit le jour en 1986 grâce à Alain Delabos, médecin nutritionniste. Cette méthode a un lien étroit avec notre horloge biologique puisqu’elle se base sur le principe de consommer les bons aliments au bon moment de la journée. Le principal avantage est donc qu’aucun aliment n’est interdit, il ne faut simplement pas les manger n’importe quand. 


Les principes de la chrononutrition

Le Dr Delabos cite lui-même : la chrononutrition consiste à “manger de tous les aliments mais aux moments de la journée où ils sont le plus utiles, afin de satisfaire chaque jour les besoins en énergie de l’organisme, sans que les aliments et les graisses ne soient pour autant stockés dans certaines parties du corps, créant des rondeurs malvenues”. 


Comme dit précédemment, la chrononutrition se base donc sur l’horloge biologique. En effet, le grand principe de ce régime alimentaire est que les aliments ne sont pas assimilés de la même manière en fonction de l’heure à laquelle ils sont ingérés. Cela est simplement dû aux sécrétions hormonales et enzymatiques du corps qui varient au fil de la journée. De plus, 3 repas quotidiens et 1 collation sont recommandés, espacés d’au moins 4 heures, afin d’éviter le risque de stockage sous forme de graisse par le corps. D’autres principes font partie de cette méthode, tels que : ne pas consommer d’aliments allégés, ne jamais changer l’ordre des repas, 2 repas hebdomadaires où tout est permis, ne jamais augmenter la part de légumes dans les plats ni en manger entre les repas… Concernant les quantités alimentaires autorisées, elles sont à définir selon la taille et la morphologie des personnes. 


Détermination du morphotype 

Le morphotype est à évaluer avant de débuter le régime alimentaire. Il est indispensable car il sert à situer votre corps par rapport au morphotype Galilée, qui incarne la perfection souhaitable. Cette évaluation se fait selon 6 points : la taille de l’individu, le poids, le tour de poitrine, la largeur du poignet, le tour de hanches, le tour de taille. Il existe au total 11 morphotypes différents, permettant ainsi d’adapter la diète selon les besoins propres à chacun. 


Un rythme selon l’horloge biologique

Il est considéré que, le matin, la sécrétion d’insuline, de lipases, et de protéases est importante, c’est pourquoi il est recommandé de manger gras et protéiné au petit déjeuner. L’insuline est destinée à accueillir l’apport glucidique nécessaire au travail des organes, les lipases métabolisent les graisses utilisées pour la fabrication des parois cellulaires, et les protéases sont utilisées dans la fabrication des contenus cellulaires. Le midi, on retrouve une production importante de protéases et amylases, destinées à mettre en place les protéines cellulaires et à stocker les réserves protéiniques. Privilégiez donc un repas riche en protéines et glucides lents. L’après midi, et afin d’éviter l’hypoglycémie provoquée par le pic de cortisol, il est possible de manger des fruits ou des produits sucrés. Enfin, le soir, préférez un repas léger, à base de légumes et de protéines maigres, car les sécrétions digestives sont faibles. 


Déroulement d’une journée type

Ainsi, comme vu précédemment, le petit-déjeuner doit être gras et protéiné. Il est recommandé de manger du fromage, du beurre, de l’huile d’olive et du pain. Pour le fromage, privilégiez celui de chèvre et de brebis, qui sont plus facilement digestibles. Pour la quantité en grammes, comptez votre taille en centimètres moins 100, c’est à dire que si vous mesurez 1,60m, vous pouvez consommer 60g de fromage. Côté pain, préférez la baguette, qui contient moins de sucre que les pains de mie ou autres pains industriels. Sa portion doit représenter 40% de la portion de fromage. Enfin, comptez 2 cuillères à café d’huile, et entre 10 et 20g pour le beurre. 


Le déjeuner doit être pris entre 4 et 6h après le petit-déjeuner. Ce repas doit donc être composé de viande, et la portion en grammes doit correspondre à votre taille. Quant aux féculents (pâtes, riz, pommes de terre…), vous pouvez en consommer une portion de 3 cuillères à soupe.


Pour la collation, attendez d’avoir faim de nouveau. Ici, vous pouvez vous faire plaisir en composant votre goûter de sucres rapides : chocolat, fruits à coques, fruits frais… 


Pour finir, le dîner doit être pris au moins 1h avant le coucher. Il est à noter que si vous n’avez pas faim après le goûter, alors inutile de vous forcer à manger le soir. Si vous avez faim, optez pour des protéines légères qui ne se stockent pas, telles que le poisson. Ajoutez à côté une assiette à dessert de légumes, et le tour est joué ! 


Des avantages mais aussi des inconvénients

La chrononutrition, qui s’apparente d’ailleurs plus à un mode de vie qu’à un régime alimentaire à court terme, a plusieurs intérêts. Tout d’abord, elle permet de perdre ou prendre des kilos et d’atteindre son poids de forme et le conserver. Mais ça va bien au delà de ça car cette méthode permet également de rééquilibrer son organisme et sa silhouette. Le Dr Delabos affirme que notre alimentation est reflétée par la forme de notre corps, par exemple : manger trop de légumes donne des hanches et des cuisses, trop de viande donne de la poitrine et des épaules… La chrononutrition, en mangeant ce dont le corps a besoin et au moment où il en a besoin, permet de ne pas stocker les graisses et les sucres. Pour finir, et ce n’est pas négligeable, la chrononutrition permet d’améliorer la santé, en luttant notamment contre le diabète, le cholestérol, l’hypertension, etc. 


Mais s’il y a des côtés positifs, il y a aussi des inconvénients ! En effet, ce régime alimentaire nécessite de bousculer les habitudes alimentaires, notamment avec le petit-déjeuner gras et salé. Il n’est également pas adapté à tout le monde, comme les végétariens, puisqu’il préconise un apport important en graisses animales, mais également aux sportifs s’entraînant le matin, auquel cas le petit déjeuner est trop lourd. De plus, même si cette méthode entraîne une perte de poids au début du régime, celle-ci reste minime.

🍄 Découvrez les compléments alimentaires à base de champignons naturels ! 

🇫🇷 Mycelab est le 1er laboratoire français de compléments alimentaires spécialisé dans l'utilisation des champignons biologiques.

🌱 C'est 100% naturel, made in France, et livré en 72h ! 

 


Source :

https://www.la-chrononutrition.com


https://www.topsante.com/minceur/regimes-minceur/chrono-nutrition


https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=chrononutrition_regime 

https://www.aufeminin.com/mincir/chrononutrition-s639116.html


https://www.santemagazine.fr/minceur/regimes-minceur/chrononutrition


https://www.calculersonimc.fr/le-regime-chrononutrition/