Comment Choisir le Meilleur Produit à Base de Champignon : Corps Fructifères, Mycélium, Extrait ou Spectre Complet

Il y a beaucoup de confusion aujourd'hui à cause de toutes les affirmations marketing sur Internet concernant la forme de produit à base de champignon qui est la meilleure à utiliser. Certains affirment qu'il s'agit du « corps du fruit » ou carpophore, du mycélium ou d'un extrait normalisé pour un composé particulier. Il s'agit d'une question importante et la réponse doit être fondée sur des faits scientifiques, et non sur un usage historique ou sur l'opinion de quelqu'un. Le royaume des champignons recèle une biochimie étonnamment complexe qui peut s'avérer précieuse pour ses effets bénéfiques sur la santé. Nous avons abordé cette question avec précision afin que vous puissiez décider quelles sont les meilleures matières premières pour vos compléments alimentaires.

Le Corps fruitier ou Carpophore

Les "corps fructifèrs" sont les champignons que vous voyez pousser sur le sol ou sur un vieil arbre mort. Ils constituent la partie reproductrice de l'organisme, comme la fleur d'une plante. Tout comme les fleurs ne fleurissent qu'à une certaine saison, les corps fructifères ne se forment qu'en réponse à un stress environnemental, tel que la chaleur ou le froid, un incendie ou une inondation, un manque de nourriture ou tout autre stress qui oblige l'organisme à se reproduire ou à mourir. Les corps fructifères des champignons que vous voyez ne sont PAS la forme de croissance de l'organisme champignon. Il s'agit strictement de la partie reproductrice du champignon à la fin de son cycle de vie.

Le Mycélium

Le "mycélium" est la forme de croissance de l'organisme. C'est l'état dans lequel se déroulent tous les processus vitaux, tels que la croissance, l'alimentation et la compétition pour la survie (y compris la production de composés antibiotiques, antifongiques et antiviraux). Dans les produits à base de champignons cultivés, le mycélium peut être cultivé par fermentation dans une cuve remplie de liquide, comme on le fait pour la bière et le vin. Il s'agit d'une condition de croissance très peu naturelle, et les champignons cultivés de cette manière n'ont pas les mêmes profils chimiques que ceux qui sont cultivés naturellement. Le mycélium des champignons médicinaux peut également être cultivé sur un substrat solide composé d'un matériau sur lequel il pousserait normalement, ce qui correspond aux conditions de croissance naturelles. Pour la production de la plupart des médicaments dérivés des champignons, les composés sont extraits non pas du mycélium, mais du bouillon ou du substrat dans lequel le mycélium est cultivé.

Les Extraits 

Le mot "extrait" recouvre de nombreuses possibilités. Les extraits sont généralement fabriqués à partir de champignons ou de mycélium, qui sont extraits à l'aide d'un certain type de solvant dans le but de concentrer une partie souhaitable et d'éliminer ou de réduire une partie non souhaitable du champignon. Un certain nombre de solvants sont utilisés, en fonction du type de composés que l'extracteur souhaite concentrer. Les deux solvants les plus courants sont l'alcool et l'eau. Les extraits ont tendance à être plus chers que les matières premières et ils peuvent être plus ou moins puissants que la matière première, en fonction des composés concentrés et de l'utilisation finale souhaitée. La croyance largement répandue selon laquelle les extraits sont en quelque sorte "plus puissants" que les autres formes de champignons est trop simplifiée pour être vraie et est tout simplement incorrecte. Mais ce raisonnement est le résultat d'un usage historique et d'affirmations marketing douteuses sur Internet, comme vous le lirez ci-dessous. La section suivante devrait vous permettre de comprendre comment les extraits sont fabriqués, quelles sont leurs utilisations et pourquoi il y a tant de malentendus à leur sujet.

Spectre complet

Les Myco-produits à "spectre complet" sont la matière fongique complète comprenant tous les composants biologiquement actifs, tels que le mycélium, les corps fructifères et, de loin le plus important de tous, les composés extra-cellulaires qui sont produits tout au long du cycle de vie de l'organisme. Ce sont ces composés extra-cellulaires (composés excrétés à l'extérieur de la cellule et dans le milieu environnant) qui sont responsables des principales propriétés médicinales connues du règne fongique, telles que toutes les propriétés antibiotiques, antivirales, antifongiques et tous les autres composés de "survie" que le champignon produit pour se donner un avantage sur les bactéries et les microbes concurrents dans l'environnement hautement compétitif dans lequel il vit. Ces métabolites secondaires ont ouvert les frontières de la médecine, avec des avancées telles que les antibiotiques et les médicaments anti-cholestérol. Or, ce sont ces propriétés qui sont éliminées par la plupart des processus d'extraction. Ce n'est qu'au 21e siècle que la science a mis au point des méthodes pratiques pour produire de manière fiable des myco-produits à spectre complet.

 

Base pour la détermination de la qualité des champignons médicinaux

L'histoire

Si les champignons médicinaux sont collectés dans la nature et utilisés depuis longtemps, la culture de champignons spécifiquement destinés à la production de composés médicinaux est une science nouvelle, qui ne date que de la fin des années 1970. Depuis lors, un certain nombre de "composés d'intérêt" bioactifs ont été identifiés à partir de champignons, notamment différents composés provenant des corps fructifères, du mycélium et du bouillon de culture résiduel ou du résidu de substrat solide. Dans presque tous les cas, les principaux composants cellulaires trouvés dans les différents stades de vie sont identiques. Mais il existe des différences dans les "métabolites secondaires" produits, où des quantités substantiellement plus importantes de composés particuliers peuvent être extraites d'un stade de croissance par rapport à un autre stade de croissance. L'article scientifique rédigé par le Dr Solomon Wasser en donne de nombreux exemples : Propriétés médicinales des substances présentes dans les champignons basidiomycètes supérieurs : Current Perspectives (Review) [pdf] publié dans - International Journal of Medicinal Mushrooms.

Quel est le moyen le plus pratique de produire des produits médicinaux à base de champignons avec la plus grande efficacité, tout en les gardant à un prix suffisamment abordable pour le grand public ?

Il y a à peine dix ans, cela posait un problème car la fermentation en milieu solide n'avait pas encore été perfectionnée et la culture des champignons en milieu liquide, comme pour la bière ou le vin, nécessite l'extraction des composés laissés dans le bouillon afin d'obtenir toutes les propriétés bénéfiques pour la santé. Cette étape de transformation augmente le coût au-delà de ce que la plupart des gens peuvent dépenser pour leurs compléments alimentaires. Il est facile pour une entreprise d'acheter des champignons ramassés à l'état sauvage ou de cultiver des corps fructifères de champignons dans une ferme, puis de les extraire pour en faire des compléments alimentaires. Produire des produits à base de champignons médicinaux peu puissants est contre-productif, car ils n'auront pas un grand nombre de consommateurs s'ils ne sont pas efficaces. La plupart des entreprises adoptent donc l'approche facile consistant à cultiver ou à acheter des corps fructifères de champignons, puis à préparer un thé qui est séché par pulvérisation et appelé "extrait à l'eau chaude ».

Beaucoup prétendent que c'est la meilleure forme à utiliser, ou même que c'est la seule façon bio-active d'utiliser les champignons, ce qui est bien sûr absurde, puisque les champignons sont consommés pour leurs propriétés de santé depuis des milliers d'années. Le concept selon lequel les extraits sont meilleurs que tout autre chose relève de la science d'hier et ne reflète pas l'état actuel des connaissances. Ces "extraits à l'eau chaude" sont certainement meilleurs que d'essayer de digérer des corps de fruits durs et ligneux comme le Reishi, mais ce processus d'extraction passe totalement à côté des avantages potentiels pour la santé qui sont offerts par les composés extracellulaires, qui ne sont pas présents dans les corps de fruits. D'autres entreprises se contentent de cultiver le mycélium. Cela peut être un meilleur choix que les corps de fruits s'ils sont cultivés dans un substrat solide, mais les produits mycéliens peuvent poser un problème s'ils ne sont pas produits conformément aux normes strictes de culture de tissus stériles biotechnologiques, et certains produits à base de mycélium contiennent souvent jusqu'à 70 % de substrat non converti, comme le riz ou le blé. Tous nos produits sont garantis pour contenir moins de 2% de substrat résiduel dans le produit fini.

Notre fournisseur, en développant son propre processus de production, a longuement étudié la chimie des corps de fruits sauvages, des mycéliums et des composés extracellulaires, et tout ce qui était connu sur la bioactivité de chacun d'entre eux dans le corps humain. Ils ont ensuite mis au point des méthodes de culture spéciales, notamment des chambres de culture sur mesure, des substrats de croissance strictement définis et des paramètres de croissance spécialement modifiés, tels que le contrôle de la température, du cycle de lumière, de la qualité et de la composition de l'air tout au long de l'année, afin de maximiser la production des composés médicinaux ciblés. En contrôlant chaque aspect du cycle de croissance, notre fournisseur officiel est en mesure de produire les produits de champignons médicinaux de la meilleure qualité, les plus puissants et les plus constants disponibles aujourd'hui dans le monde, tout en s'assurant contre toute contamination possible par des métaux lourds, des pesticides, des herbicides ou des résidus d'insectes, comme c'est souvent le cas dans d'autres produits à base de champignons.

L'une des grandes avancées de notre fournisseur dans la science de la culture des champignons est leur méthode brevetée de culture des champignons dans des conteneurs en verre et en plastique pendant une période suffisamment longue pour que tous les substrats bruts soient complètement bio-convertis en tissus fongiques et en composés extra-cellulaires. Au moment de la récolte, ils ont obtenu tous les différents aspects bénéfiques pour la santé que le champignon présente. Cette longue période de croissance dure au moins plusieurs mois, et pour certaines espèces, elle peut durer jusqu'à deux ans. Lorsqu'un fournisseur promet qu'il peut livrer un produit fini, cultivé sur mesure, en 30 à 45 jours, vous pouvez être certain que la qualité sera très faible. Dans la nature, il faut des mois et des années pour qu'une colonie de champignons s'établisse. C'est pourquoi les champignons poussent au même endroit année après année. Ils produisent des champignons chaque printemps, tout comme un arbre produit des fleurs, mais l'organisme du champignon lui-même existe d'année en année dans le sol. Penser que l'on peut faire pousser cet organisme de manière optimale en laboratoire en quelques semaines seulement est un vœu pieux. C'est pourtant ce que de nombreux cultivateurs de champignons prétendent faire.