Qu’est-ce qu’un antioxydant ?

Les antioxydants sont des substances qui peuvent prévenir ou ralentir les dommages causés aux cellules par les radicaux libres. 

Les radicaux libres sont les molécules instables que l’organisme produit en réaction à des phénomènes internes tels que la respiration, les inflammations ou des facteurs environnementaux comme l’exposition à certains produits chimiques, les UV, le tabagisme, la pollution, les radiations, une alimentation trop sucrée… 

Il existe deux grandes catégories d’antioxydants :

  • Les antioxydants endogènes, que le corps produit naturellement (les enzymes)
  • Les antioxydants exogènes, qui proviennent de l’extérieur du corps apportés notamment par l’alimentation (le sélénium, les vitamines A, C et E, les caroténoïdes)

→ Exemple : dans les fruits, les légumes, les champignons, les fruits à coque…

Certains aliments d’origine végétale sont riches en antioxydants et possèdent des propriétés bénéfiques pour la santé : on les appelle les phytonutriments (caroténoïde, flavonoïde, polyphénol, phytoestrogène…).

Les champignons et les plantes : grands producteurs d’antioxydants

Reishi, Shiitaké, Chaga, Maïtaké, Hericium, Pleurote en huîtres : tous les champignons présents dans chacune de nos cures regorgent d’antioxydants. Les champignons représentent les plus grands producteurs d’ERGO (sulfur-containing amino acid ergothioneine) et de glutathion, de puissants antioxydants naturellement présents dans tous les organismes.

Le Renouée du Japon est riche en resvératrol qui contribue à stimuler le fonctionnement des mitochondries tout en inhibant certains facteurs inflammatoires et en luttant contre le stress oxydatif.

Le Brocoli contient des sulforaphanes qui permettent de lutter contre les dommages causés par les radicaux libres.

L’écorce de Pin maritime apporte à l’organisme les antioxydants nécessaires pour regénérer l’épiderme (la peau).

L’Haematoccocus est une algue riche en asthaxanthine qui permet de lutter contre les dommages causés par les radicaux libres.

Les OPC (pépins de raisins) contribuent à protéger les cellules dans leur ensemble de l’attaque des radicaux libres.  

Les dommages du stress oxydatif et le rôle des antioxydants

Les radicaux libres, également connus sous le nom d’espèces réactives de l’oxygène (ROS), sont des substances résiduelles produites par les cellules lorsque l’organisme transforme les aliments et réagit à notre environnement extérieur. Si le corps ne peut pas traiter et éliminer efficacement les radicaux libres, il peut en résulter un stress oxydatif qui nuit aux cellules et au fonctionnement du corps. Le rôle principal des antioxydants est donc de neutraliser les radicaux libres dans notre corps, améliorant ainsi la santé générale.

Les bienfaits des antioxydants pour notre santé

Un apport d’antioxydants réduit les risques de cancer, l’athérosclérose (une maladie touchant les artères de gros et moyen calibre et caractérisée par l’apparition de plaques d’athérome) et des problèmes liés à la vision. En effet, selon l’étude “Free radicals, antioxidants and functional foods: Impact on human health“ (2010) : les antioxydants agissent à différents niveaux sur les molécules pour ralentir le vieillissement des cellules du corps (ils sont à la fois capteurs de radicaux, donneurs d’hydrogènes, donneurs d’électrons, inhibiteurs d’enzymes).
D’autres recherches ont indiqué que les suppléments d’antioxydants pourraient aider à réduire la perte de vision due à la dégénérescence maculaire (partie de la rétine qui a pour fonction de différencier l’éclairage du jour et de la nuit) chez les personnes âgées.

Ainsi, consommer des aliments riches en antioxydants est excellent pour votre cœur et peut aider à réduire votre risque d’infections et de certaines formes de cancer. Il faut donc augmenter notre consommation d’antioxydants en mangeant plus de noix, des graines, des légumineuses, des fruits et légumes (champignons) ou en intégrant dans sa routine la prise de compléments alimentaires afin d’assurer ses besoins journaliers en antioxydants sans efforts.

Augmenter son apport en antioxydants est essentiel pour une santé optimale, en particulier dans notre environnement souvent saturé en pollution. Et ce, car le corps ne peut tout simplement pas assurer une production suffisante d’antioxydants et une bonne quantité de vitamines, minéraux, composés phytochimiques (présents dans les végétaux comme les caroténoïdes et les flavonoïdes) et enzymes. Les apports en antioxydants doivent provenir de notre  alimentation quotidienne et être augmentés pour aider à davantage le corps contre : 

  • les problèmes cardiaques 
  • les problèmes oculaires 
  • les pertes de mémoire 
  • les troubles de l’humeur 
  • un système immunitaire affaibli

Bibliographie :

  • Suphaphit BOONSONG et al., “Antioxidant activities of extracts from five edible mushrooms using differents extractants”, 2016, in Agriculture and Natural Resources, p.89-97

  • Michael D. KALARAS et al., “Mushrooms: A rich source of the antioxidants ergothioneine and glutathione”, 2017, in Food Chemistry, p.429-433